Au même titre que beaucoup de licences sportives, la F1 a droit encore en 2018 à son opus annuel signé Codemasters. Et si ces licences sportives ont bien souvent du mal à apporter de réelles nouveautés importantes tous les ans, certaines années apportent leur lot de vraies améliorations. C’est le cas pour F1 2018, qui, après une cuvée 2017 sympathique, mais assez peu intéressante en terme de nouveauté gameplay, a décidé de s’étoffer et apporter plus de profondeur à son immersion et son réalisme. Alors, à quoi s’attendre exactement ? Voilà mon avis sur F1 2018 !

AVIS F1 2018 : BABY I CAN SEE YOUR HALO

Comment donner son avis sur F1 2018 (ou n’importe quel jeu vidéo) sans passer par la case graphisme ? F1 2018 exploite le même moteur graphique que son prédécesseur mais un effort particulier a été apporté aux jeux de lumière, et à la lumière en général. Et qu’on se le dise, ça se voit ! S’il n’y a pas une différence énorme entre F1 2018 et 2017, on ne peut remarquer que cet effort sur la lumière apporte comme un « enrobage » beaucoup plus crédible et agréable au jeu, et le rend, de façon général mieux réussi, et plus beau. Les couchers de soleil, les réfléchirons sur le bitume et voitures, et les effets globaux de poussières ou chaleur apporte un belle touche en plus de réalisme.

L’atmosphère et les couleurs, notamment des voitures sont aussi plus sombres que l’année passé. Si cette différence sera un atout ou un défaut suivant les goûts de chacun, je dois avouer que pour ma part, c’est un point positif !

avis f1 2018 test francais

La plus grosse nouveauté, qui a fait tant parler autant pour le jeu que dans le réel est bien évidemment le HALO. F1 2018, produit officiel oblige a bien été obligé de l’intégrer. Et comme on pouvait s’y attendre, comme en vrai … ce n’est pas des plus agréable. Que ce soit en caméra embarquée ou cockpit, le halo prend beaucoup de place et s’impose, réduisant considérablement la vue d’ensemble. On notera quand même la possibilité d’enlever la barre verticale en vue cockpit mais qui offre du coup une grosse barre un peu unitile et disgracieuse lorsqu’on joue.

Ajoutez à cela une belle amélioration aussi de l’effet de pluie, où la visibilité peut être quasi nulle, et vous obtiendrez un challenge très relevé lors des week-end pluvieux ! Le jeu étant optimisé pour Xbox One X et 4K pour PS Pro, j’aimerais beaucoup le voir tourner sur ces machines.

AVIS F1 2018 : PLUS PROFOND ET PLUS PROCHE DE LA RÉALITÉ

Mais la plus grosse nouveauté dans ce F1 2018 se situe dans le mode Carrière. Après une (très, trop) longue absence, c’est le retour des interviews ! Aléatoirement lors de vos week-end de course, Claire, journaliste, viendra vous poser des questions qui auront un impact sur votre progression. Vos réponses détermineront votre « caractère ». Plutôt showman ou pilote altruiste dévoué à son équipe, chaque interview fera penché la balance d’un côté, définissant une part de votre réputation auprès des écuries qui préfèreront un certain type de pilote. Un côté trop égocentrique pourrait vous coûter un siège dans l’équipe de vos rêves si celle-ci préfère des pilotes fair play ! Attention donc à ce que vous dites hors piste !

avis-f12018 xbox

Côté gameplay cette fois, si F1 2018 reste un jeu axé grand public, Codemasters essaie toujours de délivrer des sensations les plus proches possibles de la réalité.

Ils ont mis l’accent cette année sur le système de suspension des voitures pour rendre un comportement le plus réaliste possible. Et pour être honnête, la différence se fait bien sentir dès les premiers tours. L’impression de « sentir » la voiture la voiture est beaucoup plus présente, même à la manette. Le poids de la voiture, l’adhérence,  le passage sur les vibreurs, tout est beaucoup mieux retranscrit et les réactions de la voiture aussi. Jamais je ne me serais autant crashé à la prise en main d’un jeu de F1 (mais ça reste entre nous). Les vibreurs devront être pris avec précaution au risque de très vite perdre la voiture !

Autre nouveauté niveau réalisme : la gestion de l’ERS (récupération d’énergie). Au même titre que le carburant, il sera possible de gérer ses ressources d’énergie et de les déployer suivant le même schéma que l’essence. On se retrouve donc à devoir gérer ce qu’il se passe en piste, ses réserves d’énergie, son carburant et ses pneus ! Oui, tout ça, mais après tout, c’est bien nous qui demandons du réalisme !

avis f1 2018 codemasters

Dernière note concernant le gameplay, les voitures classiques ont enlevé le savon qu’elles avaient sur les pneus et sont devenus BIEN PLUS AGRÉABLES (oui oui j’insiste) à conduire que sur F1 2017 !

F1 2018 : UNE DOUCE MÉLODIE

Autre amélioration notable de ce F1 2018 : le son ! Plus grave et profond, le son des moteurs est beaucoup plus agréable à entendre et vraiment différent d’une écurie à l’autre. De quoi renforcer encore un peu plus le réalisme et apporter une vraie impression de progression entre 2017 et 2018. Même si l’on est d’accord, rien ne vaut un V8 … Hum.

F1 2018 signe aussi l’arrivée de Julien Fébreau aux commentaires ! Commentateurs officiel de la F1 en France sur Canal+, il était temps qu’on ai nous aussi une voix familière à la présentation et conclusion des week-end de course. Les anglais ayant déjà les commentateurs (géniaux) de Sky Sports.

F1 2018 : LARGEMENT DE QUOI S’OCCUPER, MAIS UNE MINI DÉCEPTION

En terme de modes de jeux, F1 2018 ne change pas par rapport à F1 2017. On retrouve les mêmes modes de jeu, plutôt bien étoffé, la carrière et le multi occupant certainement la majeure partie du temps des joueurs.

Ma petite déception personnelle en terme de contenu vient des voitures classiques. Il n’y a eu que quelques ajouts à la liste de F1 2017. Si les 5 dernières décennies sont bien représentées, j’aurais aimé voir plusieurs écuries d’une même année par exemple, plutôt qu’une seule représentante d’une année définie. Mais après tout, cela reste un détail, et comme j’ai dit, elles sont bien plus agréables à piloter que sur le précédent opus. De quoi passer plus de temps sur ces voitures classiques ? Certainement !

test f1 2018 geeketc codemasters xbox

F1 2018 : LE VERDICT

« Du coup, est-ce qu’il faut l’acheter ou rester sur F1 2017 ? ». Voilà certainement la question que vont se poser beaucoup d’entre vous. Pour ma part, je vous dirais de foncer si vous êtes un vrai amateur de F1. Les sensations de la voiture, le son et les ajouts au mode carrière sont beaucoup plus agréables. Et puis, c’est aussi le plaisir de pouvoir piloter avec 3 pilotes français sur le Paul Ricard !

Pour ma part, F1 2018 n’est vraiment pas une simple mise à jour des pilotes, circuit et design des voitures. On sent une vraie volonté et un vrai travail pour apporter plus de réalisme aux amateurs de F1 et vaut la peine ! Pour le reste, rendez-vous sur la piste !

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.