Ahhh les reboots … Vous savez que je déteste ça ! Surtout de franchises qui datent de plusieurs décennies (ou déjà rebootées plusieurs fois). Et quand j’ai vu l’annonce d’un film reboot Power Rangers au cinéma, ma réaction ressemblait à peu près à ça …

power rangers reboot seriously

Enfin … Jusqu’à la première bande annonce, qui, ne me demandez pas pourquoi, m’a fait monter dans le train de la hype. Au moins aussi vite qu’on englouti les frites d’un macdo.

UN REBOOT POWER RANGERS : UN PARI RISQUE

On ne va pas se mentir, Power Rangers est une saga culte. Mais pas forcément pour les bonnes raisons. Si on était fan quand on était petit, on en retient surtout maintenant des costumes ultra kistchs et des effets spéciaux … d’un autre temps. Et si la saga a perduré dans le temps à la télévision, l’envie de faire passer la franchise à un niveau supérieur au cinéma n’est pas gagné. Attirer les fans désormais adultes avec des bandes annonces au casting un peu teenage était un vrai pari. Pour rappel, les Power Rangers ne sont apparus que deux fois au cinéma, en 1995 et 1997, il y a 20 ans quand même …

reboot power rangers avis film pari reussi

Et pourtant, j’ai trouvé les bandes annonces esthétiquement très belles, avec une ambiance très « Chronicle » que j’avais apprécié. Et surtout, des armures loin, très loin d’être kitsch. Bref, l’impatience commençait à me gagner, mais avec toujours une grosse appréhension du résultat final.

AU FINAL, LE REBOOT POWER RANGERS DEPASSE MES ATTENTES. PARI REUSSI

Et une fois le film fini, c’est un sentiment de « vraie bonne surprise » qui domine. Le fan service est là avec des Zordon et Alpha 5 (vraiment bien) restylés mais très reconnaissables. Les Rangers et les Zords reprennent les traits des dinausores des premières saisons et les armures sont ma-gnifiques. La ringardise des costumes en tissu et casques de motos est loin, le reboot des Power Rangers les fait vraiment entrer dans le monde des franchises modernes.

poster avis power rangers 2017

Mon seul reproche niveau design sera peut-être le mégazord. Très beau mais qui ne ressemble plus du tout à un assemblage des différents zord mais un robot aux airs de Transformers indistinct. L’humour est très présent dans le film et la façon de filmer sur certaines scènes apporte elle aussi parfois sa touche de modernité. Vous m’entendrez peu dire ceci, mais la CGI est pour moi très réussie, et les armures ou créatures ne feront que très rarement « moches et ratées ».

A QUAND LE PROCHAIN ?

Si le film est un peu long à se mettre en place (dû à l’impatience de voir les armures), on ne s’ennuie jamais. Et vu les prévisions de Lionsgate (six ou sept films potentiels), on se dit que ce reboot Power Rangers sert à poser les bases de la renaissance de la franchise. Et malgré son côté teenage, elle s’inscrit pour moi au même niveau qu’un Transformers par exemple. A savoir, un excellent divertissement dont j’ai hâte de voir la suite ! 

Si vous l’avez vu, je suis curieux d’avoir vos retours 🙂 !

A bientôt !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.