Des applications gratuites pour se mettre au sport, ce n’est pas ce qu’il manque. Mais celle qui m’attirait depuis longtemps, c’était Freeletics. Toutes ces vidéos de transformation spectaculaires, ça vend du rêve, clairement. J’ai toujours pensé qu’il n’y avait que la partie payante, avec un suivi par coach, accessible. Mais non, il y a comme une « démo ». Alors je vais vous donner mon avis sur Freelitics version gratuite et ce qu’on y trouve dedans.

DEJA, FREELETICS C’EST QUOI ?

C’est vrai que beaucoup d’entre vous peuvent se poser la question. Sauf ceux qui sont tombés ici en cherchant justement des infos sur la version gratuite de Freeletics. Pour ceux qui se demanderaient donc, Freeletics est un programme sportif allemand, basé sur des exercices uniquement à l’aide du poids du corps. Et surtout, avec des exercices faisables chez soi, ou en extérieur, accessible donc à tout le monde. Il y a quelques mouvements nécessitant un peu de matériel comme les tractions, ou les pompes renversées. Mais une branche d’arbre, un mur, on trouve facilement quelque chose pour s’entraîner sans investir.

avis freeletics version gratuite

 

Le programme complet payant de Freeletics s’étale en général sur 15 semaines et promet des résultats très … spectaculaires ! En version premium, vous aurez un coach, avec un programme pour la semaine étudié en fonction de vos objectifs et résultats sur les séances achevées. Il y a aussi un coach nutrition pour vous aider à manger « healthy » (j’en aurais bien besoin tiens …). Les tarifs sont très abordables : 35€ pour 3 mois, 60€ pour 6 mois et 80€ pour 12 mois. Et ce n’est pas cher, mais préparez-vous à en avoir pour votre argent, car Freeletics version gratuite ou payante, c’est INTENSE !

MAIS ALORS DANS LA VERSION GRATUITE, ON A QUOI ?

Le programme se décompose en plusieurs workouts, tous portant des noms de dieux grecs. Et la version gratuite donne accès à ces workouts, mais à un nombre limité. 11 pour être précis, mais qui font partie du programme payants. Ce ne sont donc pas des workouts au rabais ou raccourcis. Ooooohhhh que non, croyez-moi ! Ils sont triés par durée et difficulté. De 1 à 3 points. Et mon plus long m’a pris 30 minutes. Car oui, la particularité de Freeletics version gratuite ou payante, c’est de réussir son workout le plus vite possible. Vite oui, mais bien, attention. Des vidéos sont là à chaque fois pour vous expliquer de façon très détaillé les mouvements à faire.

freeletics version gratuite avis freemium freeletics

On peut donc se retrouver avec des workouts de 5 minutes (dans ce cas là, faites en au moins deux, la facilité c’est pas pour les warriors) à j’imagine aux alentours des 45 minutes. Oui parce que pour le moment, en 3 semaines, je ne suis aller que jusqu’à 2 points de durée + 2 points de difficulté.

ET DU COUP, DANS LA PRATIQUE ?

Comme je l’ai dis, ça ne fait « que » trois semaines que je teste cette version gratuite de Freeletics. Mais je vous assure que j’ai déjà eu le temps de (beaucoup) souffrir. Les séances peuvent être très dures. J’ai été à bout de souffle, les jambes qui brulent, et l’envie d’arrêter m’est venue plus d’une fois. Mais si vous vous mettez dans l’état d’esprit du programme, voir le chrono qui défile sera votre pire ennemi. Et surtout, cela vous pousse presque plus mentalement que physiquement. Voir votre meilleur temps sur votre workout en cours en animation vous pousse à vous dépasser.

entrainement freeletics gratuit avis

Et les résultats se sentent. En deux semaines de Freeletics version gratuite et quatre ou cinq entraînement, j’ai pulvérisé mon record de 5 minutes sur le workout le plus dur que j’ai testé. Mais comme je l’ai dis, même en version gratuite, vous allez souffrir, vraiment. Préparez-vous à manger des burpees, pompes, climbers et j’en passe par centaines, parfois sans temps de repos entre les séries (si si je vous jure).

En bref, pour vous tester sur le programme avant de passer le pas de la version Freeletics payante, la version gratuite vous donnera un bon avant-goût de ce qui vous attend ! Le plus gros reproche que je pourrais lui faire, c’est qu’au début, les workout paraissent très dur et donc le choix est très limité suivant nos capacité, et on peut se lasser assez vite de refaire toujours les mêmes (même si chaque entraînement a plusieurs LEGERES variantes).

 

Et vous, ça vous dit de tester Freeletics version gratuite ou payante ?

 

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.