Les évolutions et innovations technologiques depuis la fin des années 90 sont impressionnantes de rapidité. Le bond en avant fait en quelques années comparé au reste de l’Histoire, est à se demander d’où ça peut bien venir, et si ce ne serait pas de la magie (un peu d’humour, espèces de moldus). Mais en enchaînant toutes ces découvertes et « nouveautés », tout cela s’est presque transformé à la course au nouveau produit, et la question que je me pose, à force, est la suivante : « N’en serait on pas venu à de la technologie imposée? »

VIVRE AVEC SON TEMPS

Cette évolution fait partie de « l’Histoire », comme on dit, on arrête pas le progrès …(#parlecommetesgrandsparents). Toutes ces nouveautés, ces nouvelles technologies s’ancrent dans notre quotidien et on finit par s’y habituer. Peut être une question de culture, mais on est toujours réticent à ces changements et puis au final, on les adopte, avec le temps, ou avant même qu’elle soit vraiment sorties. Mais tout ça n’empêche pas que, dans toutes ces nouveautés, il y en a au moins quelques unes qu’on essaie de nous forcer à adopter, alors qu’on avait rien demandé.

LES MONTRES CONNECTEES

la technologie imposee les montres connectees

Je parle bien ici des montres connectées type Apple Watch, Samsung Gear, Moto 360 etc… et pas des montres ou bracelets de sport. Les plus grosses marques se sont lancés dans cette lubie, d’un coup, il y a quelques années, et inonde maintenant le marché des objets connectés. Pourquoi? Et bah … Je me le demande encore. Je veux dire, c’est un peu sorti de nulle part comme produit, et ce n’est pas comme si la demande et l’attente était absolument dingue … La preuve, les chiffres de vente sont pas extraordinaires, et pourtant, les Apple&co poussent encore et toujours plus à vouloir nous prouver qu’on en a absolument besoin et que c’est génial. Mais non, personne n’a rien demandé, mais on a pas le choix. Pourquoi ne pas utiliser cette argent et cette énergie à créer des choses plus utiles, ou qui suscitent un vrai engouement ? Alors oui, c’est pratique, mais loin d’être indispensable. Même moi, Apple Addict, comme je vous l’ai dis la semaine dernière (ICI), j’ai eu l’effet de curiosité, mais rien de plus. Un gadget, qui a, on l’impression, été créer sous la pression du marché parce que d’autres concurrents avaient décidé que ça allait être la nouvelle tendance. C’est en ce sens que je trouve parfois la technologie imposée.

L’AUTRE EXEMPLE : LES VOITURES AUTONOMES

la technologie imposee voitures autonomes

L’autre « mode », qui m’a amené à cette réflexion sur la technologie imposée, est celle des voitures autonomes. Ce vieux « mythe » de la science fiction (aaahhh KIIT) serait sur le point de vraiment voir le jour. Mais encore une fois, qui a demandé ça ? Avant que les premiers tests publics et que les constructeurs se déchaînent pour savoir qui sortira la première voiture autonome de série la plus fiable, je n’ai jamais entendu personne dire « Ah lala, vivement qu’ils inventent les voitures autonomes, j’en peux plus de conduire ». En plus des problèmes « pratiques » que ces voitures vont poser, n’y a t’il pas d’autres domaines automobiles à approfondir d’abord ? Je sais pas, des voitures moins polluantes ? Ils ne savent (ou veulent) pas, faire des voitures ne serait-ce qu’électriques, pour le grand public (non la twizy n’est pas une vraie voiture) alors que Tesla montre la voie. Non, on préfère se concentrer sur autre chose, qu’on ne maîtrise pas vraiment, qui va demander de nouvelles réglementations etc, mais on s’amuse à faire ça, ça doit être plus « stylé », et on va tout doucement nous envahir de ces produits autonomes, dont on a finalement pas vraiment besoin. Mais c’est l’avancée de la technologie alors on se sent obligé de s’y plier, « c’est comme ça ». Comme s’il y avait une dictature du progrès.

Bref, je ne suis évidemment pas réticent à la technologie, sinon je ne tiendrais pas un site qui s’appelle « Geek », j’ai juste l’impression que parfois, la technologie, enfin l’Homme surtout, veut aller trop vite, et on finit par se retrouver avec cette technologie imposée juste « parce qu’on sait le faire ». Je pense que parfois, on se démène pour nous faire adopter des technologies finalement pas très utiles quand on pourrait se concentrer à en développer certaines existantes, peut être plus déterminantes. Ce qui me fait un peu peur aussi, et j’ai choisi les exemples que je vous ai présenté aussi un peu exprès, est la dépendance et l’assistanat technologique que l’on peut développer avec ce genre de produits. J’aime la technologie, mais il faut savoir parfois ne pas dépasser les limites.

A bientôt !

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.