Il y a deux semaines, je vous faisais part, ici, de mon sentiment « d’imposition » de certaines technologies, dont font parties les montres connectées. Je voudrais revenir sur un point de ces dernières. Si elles envahissent les rayons de la Fnac ou autre Boulanger ou Darty et que les entreprises veulent à tout prix nous les faire porter, je me pose toujours la question de leur utilité réelle.

UN OBJET 100% GEEK

Ma première pensée, est que la smartwatch n’est, pour moi, pas faite pour le grand public. Rien que le fait de connaître leur existence, révèle de vous que vous baignez, au moins un peu, dans l’actu geek. Ce n’est pas maman ou tata, qui comment juste doucement à savoir installer des applis par elle-même sur leur téléphone qui vont s’intéresser au produit. La montre connectée est donc un produit de niche. Autant par côté public ciblé que par son prix.

On connaît tous la phrase « Moi tant que mon téléphone appelle, ça me suffit », bah pour les montres, c’est un peu pareil « tant qu’elle me donne l’heure, c’est tout ce que je lui demande ». Et le problème, comme pour les téléphones, c’est que presque la dernière chose pour laquelle sont faites les montres connectées.

UN MINI TELEPHONE … PAS INDEPENDANT

montres connectées dépendantes du téléphone

Deux arguments qui vont de pair pour moi, quand je pense à ce produit. Si l’invention des smartphones permettait un condensé de tas de choses en une seule, la montre connectée elle, n’en rassemble que deux. Votre montre, et votre téléphone, version simplifiée. Pas un énorme pas en avant vous me direz, et pourtant, qu’est ce qu’on nous bassine avec ça.

Alors si effectivement, pour quelques situations et quelques fonctionnalités, je ne renie pas le côté très pratique de la chose (recevoir une photo de sa femme nue châtons tout mignon pendant une réunion super importante), le fait est que votre téléphone devra toujours bien être près de vous pour en profiter. Et c’est là que vient le principal défaut de cette fausse révolution.

Parce que du coup, payer son téléphone 750€ + sa smartwatch 450€ (oui, c’est moins chez vous Androïd, on sait, mais ça reste cher, même avec du Samsung), ça fait quand même 750€ qui sont voués à rester dans votre poche, pour que vos 450€ vous servent à faire, en 100x moins bien, ce que font vos 750 restés dans votre poche, mais en évitant de tendre le bras jusqu’à votre pantalon … Je sais pas vous, mais ça fait quand même mal là où je pense pour un mouvement de bras en moins à faire !

C’est un peu comme si on vous disait « achetez une tablette, c’est génial, vous ferez tout comme sur votre ordinateur, avec un appareil plus petit, mais par contre il faudra que vous ayez quand même toujours votre ordi ouvert près de vous » … Un peu con hein ?

DES FONCTIONS LIMITEES … VOIRE COMPLETEMENT INUTILES

Soyons honnêtes tout de suite, que celui qui regarde ou veut montrer ses photos de vacances sur sa montre connectée lève le doigt que je lui jette la pierre. Voilà on est d’accord. Une des fonctionnalités les plus absurdes des smartwatchs, c’est bien ça. Ensuite, dans les fonctionnalités pratiques, mais trop limitées pour être vraiment utiles, on trouve tout ce qui est mails, messages, internet etc …

Les réponses rapides c’est bien, mais on se retrouve vite coincé en terme de diversité et on se voit obligé de sortir son téléphone (attention à la crampe en allant le chercher du coup) et c’est la montre en elle-même qui devient inutile (et là, c’est la crampe au porte-monnaie).

Mais je finirais sur une bonne note quand même en soulignant les 2 caractéristiques très sympas pour moi, mais bien trop pauvres pour justifier l’achat : tout ce qui est plan, c’est quand même carrément pratique et beaucoup moins encombrant (que ce soit à pied, à vélo etc) et les côté « fitness » de ces montres même si on se retrouve toujours au final avec son téléphone pendant le sport si on veut un peu de musique donc vous voyez où je veux en venir. Non ? Bah je vais me répéter sans cesse non plus, faut suivre un peu hein? Allez remonte quelques lignes et tu sauras.

UNE TECHNOLOGIE JEUNE

montres connectées samsung

Bon, je vous l’accorde, je suis méchant avec ces pauvres montres connectées. On ne peut pas le nier, le potentiel est là, même si le côté ultra-connecté (encore plus prononcé) fait un peu peur. Et ce sont des appareils très récents qui vont surement évolués très rapidement pour se perfectionner et certainement gagner en autonomie, en se détachant de nos téléphones (au prix d’un abonnement mobile supplémentaire ?).

Attendons encore quelques années et laissons les montres connectées grandir pour voir si elles gagneront en utilité, elles qui ont un peu été lancées sur le marché comme un caprice des constructeurs et si elles arriveront à s’imposer comme le vrai nouvel objet connecté du grand public. Quelques « vrais » marques de montres commencent en plus à s’intéresser à la chose comme Fossil ou Tag Heurer (et on peut dire un peu « tant mieux » parce que niveau design, on est proche de l’horreur à presque tous les coups avec les fabricants de téléphones).

Si vous possédez ou comptez acheter une des montres connectées, dites moi pour quelles raisons et si pour vous, c’est une réelle utilité … ou pas 🙂

Allez, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.