Oui, c’est vrai, cela fait un moment maintenant que je n’avais pas écrit par ici. Mais je n’avais rien de très intéressant à vous dire. Jusqu’à aujourd’hui ! En effet, grâce à mes copain Agathe et Grégoire qui ont craqué pour un PS VR, j’ai pu tester l’extension de Star Wars Battlefront : Rogue One VR ! Enfin, Star Wars Rogue One : X-wing VR mission de son vrai nom. Vous connaissez mon avis sur la VR (qui a certes un peu changé depuis, mais pas trop), mais en fan de Star Wars, je ne pouvais que baver d’excitation devant cette version de Battlefront.

ROGUE ONE VR : ROUGE 3 TOUT EST PARE

Me voilà donc assis sur le canapé de mon pote Grégoire, en me disant que je vais vivre la plus grande immersion dans mon univers préféré qu’on puisse faire à ce jour. L’enjeu est donc grand, j’en attends beaucoup. Je mets le casque, les écouteurs, je me tiens prêt. Le jeu démarre, et là … l’extase mesdames et messieurs !

Me voilà dans l’espace, (presque) pour de vrai, dans mon cockpit de X-wing rien qu’à moi ! Un peu seul pendant quelques secondes, le temps d’admirer mon petit droïde derrière moi, puis la flotte arrive ! Et c’est comme ce que j’ai toujours rêvé, flotter dans l’espace avec des escadrons de X-wing, passer aux ras des vaisseaux amiraux et « rester en formation ». Bref, ça commence fort. Puis vient le moment où notre chef d’escadron décide de faire sa rebelle (popom tchiiii) et de nous détacher pour aller secourir un U-wing en détresse. Ce sera bien sûr LE U-wing du film avec K2SO à son bord mais ça, on s’en serait douter. Malgré mon avis assez mitigé sur le film, le robot apporte une petite touche bienvenue dans le jeu.

test mission x-wing rogue one VR

Nous voilà donc partis, avec nos trois équipiers direction un petit rectangle qui s’affiche à l’écran. Petit rectangle qui nous fera passer … En vitesse lumière. Oui, avec le même effet que dans les films mais comme si on y était … j’ai presque envie de pleurer. Les quelques prochaines minutes seront encore quasiment de l’observation en navigant dans un champ d’astéroïdes en se servant des armes pour se frayer un chemin jusqu’à la découverte du U-Wing et le début des choses sérieuses.

Les TIE fighters débarquent, et là, on me perd complètement. La VR joue son rôle à 200% : l’immersion TOTALE ! La fannitude y est sûrement pour beaucoup mais je ne suis plus dans le salon de mon pote, je suis dans mon X-Wing, je me prends complètement au jeu. Si en version classique, je trouve la vue cockpit des chasseurs injouables, en VR c’est simplement génial. Je me prends à regarder tout autour de moi pour trouver les TIE à abattre, il n’y a plus de dessus, de dessous, à l’endroit à l’envers … C’est magique. Au bout d’une dizaine de minutes, un destroyer impérial apparaît, il est immense, les échelles sont respectées, tout est parfait … ou presque, pour moi.

ET SOUDAIN, LA VR ME RATTRAPE … ICI ROUGE 3, JE SUIS MALADE

Et oui, c’était trop beau. A peine le destroyer arrivé, je dois enlever le casque. J’ai longtemps lutter, mais au bout de 10 minutes, la nausée est trop forte. Je pense que je dois faire partie des gens plus sensibles que d’autres au motion sickness. Je le ressens quasiment sur chaque jeu que je teste en VR. Mais si ça avait pu éviter sur celui-ci …

battlefront mission vr ps vr playstation vr x-wing mission

Je ne sais pas si c’est un facteur (je ne pense pas), mais en point négatif, côté graphisme, la VR a encore quelques progrès à faire. Je ne sais pas si c’est propre au casque de Sony, mais on distingue clairement les pixels, et ça enlève un tout mini peu de plaisir sur ce Rogue One VR. Mais il en faudrait bien plus pour gâcher cette super expérience !

Et il y a juste un petit point sur lequel je suis rester sur ma faim. Quitte à faire une mission Rogue One VR, pourquoi ne pas prendre l’EPIQUE bataille de fin ? La mission entière dure un petit quart d’heure, je pense qu’il aurait été possible d’exploiter ce passage du film. Si vous savez pourquoi, je suis preneur de la raison en commentaires ! Ainsi que de vos avis si vous avez pu tester cette extension VR de Star Wars BattleFront !

 

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.