Les lumières connectées sont devenues très populaire ces dernières années. Et on les retrouve notamment dans les décors de vidéos Youtube ou de steamer pour apporter une ambiance et touche de couleur. Le choix varie autant que le prix, et si j’étais utilisateur jusqu’ici de Phillips Hue, j’ai découvert récemment les Nanoleaf Shapes. Si le prix reste un peu élevé, elles apportent des avantages et fonctions uniques qui les rendent vraiment intéressantes.

De la personnalisation, beaucoup de personnalisation grâce aux Nanoleaf Shapes

Vous aurez dans la vidéo ci-dessus un idée concrète de comment fonctionne et ce qu’apporte les Nanoleaf Shapes à une pièce (n’hésitez pas à vous abonner ! ).

La principale caractéristique de ces lumières connectées sont évidemment leur forme. Elles existent sous forme de mini triangles, triangles et hexagone. La première grosse personnalisation vient de cette caractéristique. Tant que les formes sont bien connectées entre elles, vous pouvez créer n’importe quel modèle selon vos souhaits ! L’installation est extrêmement simple, et surtout « clean ». Les formes se collent au mur grâce à de l’adhésif qui ne laisse (normalement) pas de traces au mur lorsque vous décidez de les retirer.

Là où la personnalisation prend encore plus de sens, est dans l’utilisation et dans l’app Nanoleaf. Chaque forme est « indépendante » des autres, ce qui veut dire que vous pouvez attribuer une couleur différente à chaque forme. Des scénarios sont évidemment définis à l’avance dans l’app, mais vous pourrez personnaliser ces scénarios à volonté. Et pas seulement avec des couleurs statiques. Il est possible de créer des scènes « dynamiques » où la lumière est en changement permanent. Les triangles s’allument selon les couleurs que vous avez défini mais de façon aléatoire par exemple, ou sous forme de « cascade ». Il est même possible de les faire réagir à la musique et au toucher ! Encore une fois, je vous invite à regarder la vidéo, ce sera plus parlant 🙂

Test Nanoleaf shapes lumiere connectee

Pas de Thread, mais une connectivité simple et large !

Si, pour le prix, on peut regretter l’absence du protocole Thread, Les Nanoleaf Shapes sont compatibles avec (quasiment) tous les assistant vocaux. Siri, Google Home, Smarthings et Alexa sont au programme et permettent un accès à tous les écosystèmes, et donc, au plus grand nombre. Très pratique surtout si l’on possède plusieurs assistants chez soi. La réactivité reste plutôt bonne et aucun pont ou hub de connexion n’est requis pour pouvoir utiliser vos lumières. Enfin, il est possible de rajouter des formes à l’infini, ou presque. Un contrôleur et alimentation (fourni dans les starters kits) supplémentaires seront nécessaire passé un certain nombre de formes ajoutées. Mais à part ça, vous pouvez recouvrir un mur entier si l’envie vous prend et faire des formes uniques chez vous de lumière !

Pour résumer, mon premier contact hors Phillips Hue est une réussite totale et la personnalisation est un énorme atout de Nanoleaf !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.