Si la réalité virtuelle n’a pas été immédiatement la révolution que tout le monde prédisait, elle commence sérieusement à s’installer dans le paysage high-tech et les complexes où l’on peut s’y initier et/ou venir jouer sont de plus en plus nombreux. Seul ou à plusieurs, REIV est le dernier né du genre à Bordeaux, et apporte son lot de particularité pour se démarquer.

REIV : le 2ème plus gros complexe VR de France en plein cœur de Bordeaux

REIV est donc situé au centre commercial St Christoly, en plein centre ville, à 2 minutes du tram « Hôtel de Ville » ! Le complexe s’étend sur 750m2 et est découpé en plusieurs espaces.

3 espaces distincts pour 3 façons de jouer différentes

Un premier espace de 8 zones « statiques ». C’est là où on pourra jouer seul à un catalogue d’expériences présélectionnées. Si REIV dispose de très nombreuses licences, un certain nombre sera accessible et renouvelé très régulièrement en fonction des retours des joueurs. J’ai notamment testé Super Hot que je n’avais encore jamais testé ou Beat Saber . Cet espace est plus l’espace à privilégier pour les personnes ayant une très petite expérience et souhaitant se familiariser à la VR avec plusieurs jeux à expérimenter ou pour les petits groupes préférant jouer chacun leur tour en regardant (se moquant aussi, on a le droit) de celui/celle qui joue.

Le deuxième espace est un escape game en réalité virtuelle : Mission Eclipse. Je n’ai pas pu le tester mais il se déroule visiblement dans une navette spatiale. La grosse particularité de cet espace, et donc de REIV, est qu’il se joue avec des casques WIFI ! Une grosse avancée dans le monde de la réalité virtuelle. On ne porte donc que le casque, 2 petites lanières et quelques capteurs, le tout pesant entre 2 et 300 grammes ! J’y retournerai sans aucun doute pour tester la technologie et l’escape game !

Le troisième espace est quand à lui celui du jeu After H où une équipe de minimum 3 joueurs coopère pour repousser des vagues d’ennemis sur Mars. La particularité de ce 3ème espace est le déplacement libre ! On peut en effet se déplacer comme bon nous semble dans toute l’aire de jeu ce qui rend le jeu incroyablement plus immersif et jouissif ! L’équipement y contribue aussi fortement avec le fusil que l’on tient dans les mains. L’avatar à l’intérieur du jeu est extrêmement bien modélisé et surtout, articulé grâce aux capteurs. C’est la meilleure expérience VR que j’ai eu jusqu’à présent !

REIV : le complexe VR tourné vers l’eSport

Le point sur lequel Jean-Pierre Brena et Romain Lugas ont insisté est l’orientation eSport qu’ils veulent donner à REIV. Le complexe possède donc la licence After H, ce qui implique plusieurs choses. Grâce à des postes de jeu pouvant être connectés à d’autres partout dans le monde, les fondateurs espèrent bien faire de REIV une place forte de l’eSport VR. La licence After H permettra d’organiser des tournois nationaux ou internationaux, mais aussi d’organiser des séances d’entraînement pour de futurs joueurs pros, le tout retransmis en live sur Twitch. Si l’eSport VR n’a pas encore trouvé son essor, REIV compte bien en être un acteur très fort, voire une référence.

Pour fini, REIV est un très beau complexe, permettant à des joueurs de tous niveaux de trouver une expérience qui leur conviendra, avec du matériel très haut de gamme, et avec de l’ambition ! Pas de doutes qu’il deviendra une place forte des gamers bordelais, mais aussi des entreprises à la recherche d’activités pour des séminaires ou ateliers de team-building, puisqu’il sera possible de réserver le complexe.

Personnellement, j’espère bien y retourner, surtout si le catalogue de jeux proposés est renouvelé très régulièrement, et pour l’espace After H qui permet de profiter de la VR de façon beaucoup plus naturelle qu’avant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.