Si avec la sortie de Modern Warfare en Octobre dernier, Call of Duty avait déjà frappé un grand coup et redonner un vrai souffle à la série, son Battle Royale était attendu avec plus ou moins d’enthousiasme. N’étant pas un adepte du style, j’attendais de pouvoir faire le test Call of Duty Warzone avec impatience ! Et je ne suis pas déçu !

Test Call of Duty Warzone : c’est ambitieux !

150 joueurs, une map immense, des mécaniques inédites, Warzone ne révolutionne pas le Battle Royale mais voit grand ! Il y a du monde sur la map, et sur le jeu ! Puisqu’en 15 jours de lancement, Call of Duty Warzone a réuni pas moins 30 MILLIONS de joueurs ! Plus que le précédent record détenu par Apex Legends !

La map est donc grande, très grande, et variée. Des campagnes de Farmand aux buildings de Downtow, en passant par la zone industrielle du port, les décors changent offrent des situations de combat très différentes. Les bâtiment eux, même si apparemment tous imaginés de façon « unique » se ressemblent beaucoup autant à l’intérieur qu’à l’extérieur mais honnêtement … on peut bien pardonner ça. Retrouver des maps multijoueurs au seins même de la carte est aussi un plaisir ! Atlas Superstore, TV Station, Arklov Peak et d’autres sont de la partie !

test cod warzone français geeketc

Donc si Warzone ne révolutionne rien, il apporte des petites mécaniques bien à lui. La plupart sont bienvenues, une ou deux sont en trop, à mon goût. Parlons d’abord des bienvenues, et LA plus grosse « nouveauté » : le goulag. Lors de notre première mort pendant la partie, s’il est encore ouvert, on est envoyé au goulag. Un combat contre un qui nous renvoie dans le jeu, si jamais on en sort vainqueur. Je trouve cette l’idée vraiment bonne et peut, si on se débrouille bien pendant le combat, éviter de la frustration si l’on meurt dès le début ou qu’on meurt bêtement. Ce n’est pas le seul moyen de revenir dans le jeu puisque notre squad peut nous « racheter » durant la partie.

Call of Duty Warzone propose des nouveautés sympas … presque trop.

Pour pouvoir racheter la vie d’un coéquipier ou de l’équipement, tel que des masques à gaz, des drones, plaques d’armure, il faudra trouver plus ou moins d’argent ! Et j’adore l’idée ! En plus de devoir trouver du loot d’armes, munitions etc, il faudra donc trouver de l’argent, réparti aléatoirement sur notre chemin. Notons d’ailleurs que pour les armes, on ne trouve que des kits « préfaits ». S’il existe différents « niveaux d’armes » de standard à épique, on ne pourra pas trouver de viseurs à adapter ou silencieux etc. Pas d’accessoires pour construire son propre kit, c’est au petit bonheur la chance et ça évite de passer un temps fou dans un inventaire !

test français warzone cod

Pour en revenir à l’argent, si l’idée est très bonne, il est beaucoup trop facile à trouver à mon goût. On se retrouve très rapidement avec plusieurs milliers de dollars ce qui permet d’acheter des bonus très vite et très régulièrement. Et donc de pouvoir acheter un « largage tactique » qui donne accès a ses propres classes et armes personnalisées. Ce qui enlève donc tout intérêt de fouiller à la recherche d’armes et équipements toujours meilleurs et plus avancés. On fouille quelques bâtiments, met en commun l’argent de l’escouade et voilà qu’en à peine 5 minutes de jeu on se retrouve avec nos propres classes de multi … Je trouve ça vraiment dommage.

Les autres bonus que l’on peut acheter sont plus en phase avec le jeu et la franchise comme les drones, kit d’auto réanimation, masques à gaz ou frappes aériennes. Et savoir dans quoi bien dépenser son argent pourra faire la différence entre une victoire ou une mort certaine.

Et niveau gameplay, ça donne quoi ?

Warzone est du pur Call of duty dans le gameplay bien que réussir à éliminer définitivement un adversaire soit une sacrée épreuve. En mode normal en multijoueur, il faut déjà souvent un bon paquet de balle pour faire un kill, et il faut rajouter là « l’armure » à briser ! Il faut donc compter parfois plusieurs chargeurs pour tuer un ennemi. Je dirais presque que c’est un peu trop dur parfois mais eh … on est tous logés à la même enseigne, que le meilleur gagne !

Les animations sont basiques mais plutôt bonnes lorsqu’on est à terre en attente de réanimation, ou que l’on met ses fameuses plaques d’armure ou encore lorsqu’on loot les caisses d’armes. Les véhicules ne sont qu’au nombre de 4 mais la conduite est plutôt simple et facile, même pour les hélicoptères. Les points négatifs des véhicules sont l’audio, mais franchement … on est pas sur forza donc ça n’importe pas. Par contre … ils donnent une impression d’être quasi indestructibles en plus de ne jamais manquer de carburant ! Etre dans un véhicule, c’est comme enfiler une amure quasi impénétrable dans Warzone.

Conclusion du test Call Of Duty Warzone : c’est bon, très bon !

Enfin, le plus important, Warzone est juste pour moi, un excellent jeu et un très bon Battle Royale. Suivant la façon dont on décide de jouer, il peut être très calme et stressant, ou chaotique est très intense. Les gunfight … sont du call of duty et même s’il est ambitieux, je n’ai que très, très peu de baisse de frame rate durant les parties ! Même à 150, même avec une map aussi grande et diverse. Le décor est affiché très loin même s’il peut parfois fortement clipper … Et je joue sur Xbox One « première génération » ! Bref, Call of Duty réussit son pari et s’est refait une image en réalisant deux très bons jeux à la suite.

J’ai hâte de voir comment va évoluer ce Call of Duty Warzone et de continuer à y jouer pendant encore, je pense, un bon moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.